fbpx

Que travaille-t-on avec Volarela ?

By 3 août 2018 septembre 16th, 2018 Pédagogie

Malgré l’utilisation croissante des écrans et des outils numériques comme support d’apprentissage, il n’a pas été prouvé que le numérique permettait systématiquement une amélioration de l’apprentissage. Et des parents tels que Evan Willians (cofondateur de Twitter) interdisent la présence d’écrans chez eux. Conscient de cette réalité, nous avons souhaité développer une solution novatrice pour les enfants de 9-11 ans, correspondant au cycle 3 (CM1-CM2-6ème) permettant d’associer des objets manipulables avec une part de numérique possible par les méthodologies modernes.

Pour développer la pédagogie de notre produit, nous nous sommes basés sur les documents correspondant aux Bulletins officiels de 2015 et en avons tiré trois compétences dites transverses. C’est-à-dire des compétences qui ne s’évaluent pas dans une seule matière en particulier (comme les mathématiques ou le français).

 

La carte et le repérage dans l’espace

La Douane-Est, lieu de la première enquête

La Douane-Est, lieu de la première enquête

Quoi de mieux qu’une carte pour apprendre à se repérer ? Je me souviens encore qu’à chaque fois que je partais en vacances avec mes grands-parents, ces derniers préparaient pour mes frères et moi une carte du voyage pour que nous puissions suivre le trajet, malgré notre jeune âge. Je suis persuadé aujourd’hui qu’au-delà du jeu que cela représentait, cela m’a été très utile.

En plus, le programme scolaire du cycle 3 exige de l’enfant qu’il soit capable de :

  • Construire des repères géographiques
  • Se repérer dans l’espace
  • Être capable d’identifier et de caractériser des espaces et leurs fonctions

La carte que nous utilisons s’inspire de la signalétique IGN, même si nous nous sommes autorisé de grandes libertés. Elle est l’unique moyen à disposition pour se repérer dans l’univers du jeu (pas de mini-map, ou de boussole) et indique la localisation exacte des différents lieux que l’enfant peut/doit explorer.

Les fiches de détectives et la recherche d’informations

Chercher, lire, comparer

Ces fiches sont une source d’information essentielle pour l’enfant pour comprendre l’univers de Volarela. Elles contiennent :

  • Une encyclopédie
  • Des articles de journaux
  • Des reproductions de tableaux

L’enfant doit donc y chercher des réponses lorsque le jeu vidéo le requiert. Ainsi, les enfants :

  • Se familiarisent avec différentes sources documentaires
  • Apprennent à chercher des informations
  • Apprennent à interroger l’origine et la pertinence de ces informations dans l’univers du numérique
  • Prennent conscience des us et coutumes, des valeurs de cultures étrangères et régionales…

Il s’agit donc de confronter les élèves à des textes, des œuvres et des documents susceptibles de développer leur bagage linguistique et en particulier leur vocabulaire, de nourrir leur imagination, de susciter leur intérêt et de développer leurs connaissances et leur culture.

Le cryptographe et l’analyse de problèmes complexes

Notre cryptographe (version impression 3D)

Selon les attentes du programme scolaire, les enfants doivent :

  • Chercher Prélever et organiser les informations nécessaires à la résolution de problèmes à partir de supports variés: textes, tableaux, diagrammes, graphiques, dessins, schémas, etc.
  • S’engager dans une démarche, observer, questionner, manipuler, expérimenter, émettre des hypothèses, en mobilisant des outils ou des procédures mathématiques déjà rencontrées, en élaborant un raisonnement adapté à une situation nouvelle.

L’ouverture d’une porte par le décodage du mot de passe d’ouverture est un exemple concret de probleme dit complexe. Pour le résoudre, l’enfant doit réaliser correctement une suite d’étapes nécessaires (initialisation du cryptographe, utilisation de la clé de décodage, …)

Le cryptographe a déjà été éprouvé par Guilhem Mallet lors de suppléances auprès d’élèves de sixième et de cinquième, et lui a permis d’aborder, lors de différents jeux et exercices, des compétences en mathématique et en programmation. L’enfant est alors emmené à chercher les clefs de décodage au travers de différentes énigmes.

Ainsi, nous avons décidé de nous concentrer sur ces compétences transverses pour l’instant. Cela ne veut pas dire que nous n’envisageons pas de développer un jour d’autres compétences… Mais ceci est une autre histoire !

Piat Souriant

Leave a Reply