0

Parler du Coronavirus à ses enfants

By 4 avril 2020juillet 6th, 2020Pédagogie

Comment parler du Coronavirus à vos enfants ?

Coronavirus et les enfants

Le Covid-19 rôde, et votre enfant se retrouve cloisonné chez lui*. Son emploi du temps bien rempli s’est vu fortement diminué : plus d’école, plus de sortie, plus de copain, plus d’activités. Si vous regardez les informations à la télé ou sur Internet, il se peut que des mots inquiétants, qu’il n’avait pas l’habitude d’entendre, viennent à ses oreilles : Virus, maladie, confinement, crise économique, mort… Des mots forts. Alors comment expliquer ces mots, comment expliquer, de manière plus générale, cette situation à vos enfants ?

Selon Florence Millot, psychologue pour enfants et adolescents, les enfants de moins de 7 ans ne seront pas inquiétés par ces mots. Excepté, précise-t-elle, si vous vous montrez vous-même inquiet, car l’enfant de cet âge est autocentré. Il ne va donc pas faire attention à une situation qui concerne le monde entier, sauf si on lui montre du doigt avec persistance.

Pesez vos mots sur le Coronavirus

Cependant, mon expérience de père m’a démontré que mes jeunes enfants avaient eu l’occasion d’en entendre parler en dehors du foyer : à l’école ! Je ne compte plus les « On ne doit pas faire de câlin, on est malade ! » en réponse à mes bras écartés dans l’espoir d’une embrassade. Vos enfants comprennent les choses à leur manière, et il ne tient qu’à vous de leur expliquer les choses avec vos mots, comme le dit Cédric de Laurens, pédopsychiatre au CHU de Rennes. Cependant, il explique qu’il vaut mieux éviter les noms compliqués comme Coronavirus. Le mot “maladie” suffit pour que l’enfant en comprenne les dangers et les implications.

À noter : Le ptilibe a mis gratuitement à disposition une explication complète, illustrée et gratuite à destination des plus grands de nos p’tits !

Attention aux fake news sur le Coronavirus

Pour les ados, la plupart des spécialistes s’accordent sur ce point : il faut particulièrement faire attention aux fake news. Elles peuvent inciter l’adolescent à se refermer sur lui-même et à ne plus faire confiance aux arguments des plus vieux, surtout si son entourage ne respecte pas un confinement strict. Montrez l’exemple, parlez-lui d’une manière qu’il accepte (sachant qu’il est capable d’entendre tout type d’informations, pour peu qu’elles soient dites avec les bons mots).

Si l’on en croit les spécialistes et notre expérience personnelle dans l’équipe, les enfants peuvent comprendre. La contrainte principale étant d’utiliser les bons mots, quitte à ne plus en employer certains devant eux !

Bon courage dans ce confinement, et bon week-end** !

*On en profite pour remercier toutes celles et ceux qui continuent de travailler et qui ont peut-être leurs enfants à l’école : pour nous soigner, garder des enfants, nous permettre de manger, vider nos poubelles… Merci !
** Et pourquoi ne pas profiter de ce week-end pour venir essayer notre nouvelle démo ?

Sources :
https://www.msn.com/fr-fr/lifestyle/lifestylerelationships/coronavirus-comment-parler-de-la-pandémie-de-covid-19-avec-un-enfant/ar-BB11z0eX?ocid=spartanntp
https://ptitlibe.liberation.fr/p-tit-libe/2020/03/13/que-sait-on-sur-le-coronavirus_1781567
https://www.parents.fr/enfant/psycho/expliquer-aux-enfants/coronavirus-comment-parler-de-lepidemie-aux-enfants-432495
https://www.la-croix.com/Famille/Enfants/Comment-parler-coronavirus-enfants-2020-03-03-1201081765
https://www.lexpress.fr/styles/enfant/comment-parler-du-coronavirus-a-son-enfant_2120828.html

Les Chroniques de Volarela est une aventure pédagogique pour les 8-12 ans qui allie résolution d’enquêtes virtuelles et manipulation d’objets physiques. De quoi faire travailler les méninges de votre enfant en renouant dans la lignée des jeux pédagogiques de votre enfance !

Je découvre le concept

Laisser un commentaire